Membre éminent du plateau des Insolents (Pierre-Emmanuel Barré, Blanche Gardin, Dedo, Antoine Schoumsky), Aymeric s’illustre  également en première partie de Blanche Gardin à l’Européen et de Pierre-Emmanuel Barré (Trianon, Européen, tournée).

Dans ce troisième spectacle, il cisèle son personnage et poursuit son étoile finalement pas si inaccessible quand on s’en donne les moyens…

 

Avec un flegme apparent et une charmante nonchalance, il porte un propos aiguisé à base de conscience sociale, sans jamais tomber dans le travers du donneur de leçon. Au contraire, tour à tour faussement naïf ou vraiment caustique, il sublime le drame intérieur du clown dépressif, beaucoup trop conscient des malheurs du monde et des siens pour faire le pitre.

Et c’est paradoxalement cette incapacité feinte qui devient le moteur comique irrésistible d’un spectacle libéré de toutes les conventions.

C’est frais, neuf,  toujours juste et impitoyablement drôle.

Dates

LES JEUDIS

21H15
SAUF LE 17 MAI ET LE 14 JUIN

Prochains spectacles